Hénin-Carvin coupé en deux

Comme l’a révélé il y a peu de temps le CATTP d’Hénin-Beaumont dans un article qui a surpris toute la communauté des futurologues hénino-carvinois, la Terre sera séparée en deux en 2617 – et la faille passera par le territoire d’Hénin-Carvin ! Suite à ces révélations fracassantes, un groupe de jeunes chercheurs de Montigny-en-Gohelle (le Centre de Mytho-Architecture Futuriste) a cherché à savoir quel serait le tracé de ladite faille, et par conséquent, quelles sont les communes qui se retrouveraient sur l’hémisphère solaire de la Terre, et quelles sont celles qui se retrouveraient sur son hémisphère lunaire. Lire la suite

Chronologie du futur

Lors de son dernier colloque, le CATTP (Convention Anonyme de Transposition Temporelle Prochaine) a présenté une projection de l’avenir tout à fait étonnante, concernant non seulement le territoire d’Hénin-Carvin, mais la planète toute entière. Voici, selon ses prévisions (que l’on sait fiables et obtenues grâce une méthode de calcul scientifique rigoureuse), le déroulement chronologique des événements-clés du prochain millénaire :

Lire la suite

La tribu Troubaouga

À l’orée du trente-et-unième siècle, une découverte incroyable a stupéfié bien des chercheurs hénino-carvinois : la découverte d’une peuplade ancestrale cachée à la lisière d’une mince bande de forêt qu’ils nomment Forêt Interdite : les Troubaouga. Leurs croyances, plutôt frustes, remontent vraisemblablement à la nuit des temps. Selon le Lasakéwaki, livre légendaire qui donne nom à leur religion, un dieu se cache derrière chaque élément. Lire la suite

La tribu Oumalalaki

La meilleure introduction à la culture Oumalalaki, lorsqu’on veut faire connaissance avec cette tribu singulière du début du XXXIe siècle, demeure la lecture de leur texte fondateur, la Déclaration des Droits de Respiration (voir ci-dessous). Vivant dans un monde où l’air s’est dangereusement raréfié, les Oumalalakis pratiquent le dyoxynisme, un culte à l’oxygène sous toutes ses formes. En guise de sacrifices aux dieux, ils lâchent des ballons remplis d’air (cet élément si précieux !) en chantant des chants rituels magiques (voir ci-dessous) du sommet de leurs montagnes. Lire la suite

La tribu Izpoix

Le jahédisme est le nom du culte izpoixien aux dieux australopithèques, essentiellement pratiqué dans les ruines du Louvre-Lens. Pour prier leurs divinités, les Izpoixiens s’arrachent un sourcil et le déposent sur le sanqrsoin’l, un récipient spécialement conçu pour recevoir les offrandes. Mais avant de commencer leur prière, les Izpoixiens purifient leurs sourcils en les lavant à l’aide d’un onguent sacré. Lire la suite